CORONAVIRUS : RECOMMANDATIONS GENERALES

Conseils et recommandations

Comme pour l’épisode actuel de grippe saisonnière, les mesures barrières suivantes sont efficaces :

  • Tousser dans son coude,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • Se laver régulièrement les mains,
  • Porter un masque. Le port du masque chirurgical, qui fait partie des gestes barrières, est recommandé pour les personnes malades qui ont des symptômes c’est-à-dire quand elles toussent ou éternuent pour éviter de diffuser la maladie par les postillons (voie aérienne). Le port de ce type de masque par la population non malade afin d’éviter d’attraper la maladie ne fait pas partie des mesures barrières recommandées et son efficacité n’est pas démontrée.
  • Consulter son médecin traitant en cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires)

Quelles sont les recommandations des autorités sanitaires dans le contexte du nouveau coronavirus 2019-nCov ?

A ce jour, l’autorité publique sanitaire indique « qu’il n’y a pas de recommandations sanitaires particulières pour la population en France ».

Le risque de propagation du virus 2019-nCoV au sein de la population française est considéré actuellement comme faible par Santé publique France si les cas confirmés sont détectés précocement et que des mesures de contrôle adéquates sont mises en place immédiatement (isolement des malades, information et suivi de leurs contacts étroits, protection des personnels soignants).

Le risque d’être infecté par le nouveau coronavirus en touchant un objet importé de Chine est considéré comme extrêmement faible, au vu des données disponibles sur la survie des coronavirus dans le milieu extérieur (quelques heures sur des surfaces inertes sèches) et compte tenu des temps et conditions de transport avec la Chine. Les mesures d’hygiène standard (lavage des mains, nettoyage de surfaces) sont efficaces.

Concernant les colis provenant de Chine potentiellement touchés par des sécrétions respiratoires, ils sont livrés par bateau, le délai est donc trop long pour la survie du virus, ou par avion où les conditions de transport en soute (air sec) n’est pas favorable à la survie du virus.

Quelles sont les recommandations générales pratiques aux dirigeants d'entreprise dans le contexte actuel ?

Les dirigeants d'entreprise sont chargés de veiller à la sécurité et à la protection de la santé des collaborateurs placés sous leur autorité. Lorsqu’il y a un risque de pandémie, l’employeur doit se conformer aux consignes des autorités sanitaires publiques. Il est tenu à une obligation de moyens, sans se substituer aux obligations et recommandations édictées par les autorités sanitaires.

Dans le cadre de cette obligation de moyens et à ce stade, il est recommandé à l’employeur de :

  • Informer les salariés sur les mesures d'hygiène et de prévention habituelles en cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) cf. début de l'article ;
  • Prévoir du savon et/ou gel hydroalcoolique en quantité suffisante pour le lavage des mains des collaborateurs ;
  • Mettre à jour le document unique d’évaluation des risques, en prenant en compte les postes de travail des salariés exposés régulièrement à des contacts étroits avec le public et en prenant en compte le plan de continuité d’activité (PCA) mis à jour. Le plan de continuité d’activité (PCA) a pour objet de lister l’ensemble des mesures visant à assurer, selon divers scénarii de crise (y compris face à des risques d’épidémie), le maintien de l’activité essentielle de l’entreprise tout en préservant la santé et la sécurité des salariés.

« 22 questions réponses pour les entreprises et les salariés » récapitulant les mesures à mettre en œuvre et les règles applicables face au coronavirus.

Pour informer les salariés sur les mesures d’hygiène et de prévention habituelles en cas de symptômes d’infection respiratoire, nous vous invitons à placer le visuel ci-dessous dans vos locaux et plus particulèrement dans les sanitaires. Vous avez la possibilité de le télécharger en cliquant  ici.

 En savoir plus sur les recommandations hygièniques 

NOTER : en cas de circonstances exceptionnelles, notamment de menace d'épidémie, la mise en œuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l'activité de l'entreprise et garantir la protection des salariés (art. L1222-11 code du travail).

Pour les déplacements en Chine, des recommandations spécifiques sont prévues par les autorités sanitaires.

ce stade, compte tenu de l’absence de diffusion du coronavirus en France, les mesures de protection s’appliquent exclusivement aux personnes revenant d’une zone de circulation du virus, dans une stratégie d’endiguement de l’épidémie. Aucune mesure spécifique de protection n’est à prévoir pour ceux qui n’ont pas voyagé dans les zones de circulation du virus.

Conduite à tenir pour les personnes de retour d’une zone de circulation du virus

Conduite à tenir pour les personnes de retour d’une zone de circulation du virus en Italie

 

En savoir plus :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

https://www.santepubliquefrance.fr/

Toujours en proximité, la CCI du loir et cher reste à l'écoute des entreprises.